Critique

Here Comes The Devil

 
Critique par |

Cette production américano-méxicaine marche sur les traces du diable, ou en tout cas d'une entité de la même famille. Laissant leur enfants jouer sur une colline derrière une station service, un couple profite de se retrouver seuls. Leur fille et leur fils disparaissent. Ils ressurgissent le lendemain, mais ils ont changé. Que s'est-il passé? Ont-il été attaqué? Les parents font leur propre investigation et parviennent à une conclusion implacable. Cette intime conviction est-elle vraiment le fin mot de l'affaire? La famille, va-t-elle pouvoir revivre normalement? C'est à toutes ces questions que le film tente de répondre, mais le mal est beaucoup plus pernicieux qu'il ne paraît et le couple va de déconvenues en déconvenues.

Le réalisateur Adrian Garcia Bogliano installe progressivement une ambiance purement fantastique qui se manifeste dans les réactions et les changements des deux enfants. Les parents essaient de faire face à cette situation inédite de manière pragmatique. Bogliano insiste astucieusement sur l'endroit qui a transformé les jeunes victimes en filmant la colline à la fois dans sa beauté et dans son danger: elle est souvent montrée entre ombre et lumière. Ce long métrage malin s'achève sur une conclusion en forme de révélation et plonge dans les méandres du plus parfait cauchemar.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un pack de goodies pour "Goldfinch"

Participer