Critique

Fast & Furious 6

 
Critique par |

Comment ça, un autre Fast & Furious? Il y a quatre ans encore, cette question aurait été très pertinente, vu la différence considérable, au niveau qualitatif, entre le premier volvet de la série, assez intéressant, et trois suites largement inutiles, même si le quatrième épisode avait l'air de promettre quelque chose de différent. Puis, en 2011, ler miracle, pour ainsi dire: Fast & Furious 5, plaisir coupable avec lequel le réalisateur Justin Lin et le protagoniste/producteur Vin Diesel semblaient nous dire "Oui, c'est ridicule, mais on assume!".

Aujourd'hui, c'est la même logique qui est à la base de Fast & Furious 6, tourné principalement à Londres: c'est là que Dominic Toretto (Diesel) et son équipe doivent se rendre pour aider l'agent Hobbs (Dwayne "The Rock" Johnson), leur adversaire dans le film précédent. Leur but: arrêter un génie du crime qui, comme Toretto, se sert de bagnoles ultra-rapides pour commettre des crimes. Mais il y a aussi un enjeu personnel: Letty (Michelle Rodriguez), morte il y a deux épisodes, est toujours en vie, et apparemment elle s'est faite recruter par les bad guys... 

Les fans de la série ne seront pas deçus: les cascades sont spectaculaires, la logique narrative fait beaucoup de pauses café et le trio Diesel-Johnson-Paul Walker a toujours le même charme. De plus, la présence de Gina Carano, l'héroïne de Haywire, garantit un effet plus tangible lors des scènes de bagarre. Toutefois, même pour une franchise dans laquelle la surenchère est une raison d'être, Fast & Furious 6 est, des fois, un peu "trop": trop bourré de fausses répliques cool, trop exigeant avec certaines suspensions de l'incrédulité, trop simpliste dans sa définition des nouveaux personnages, notamment le grand méchant, peu intéressant malgré la prestation de l'acteur gallois Luke Evans (Tamara Drewe). Mais quand même, qu'est-ce qu'on s'amuse! Et pour ce qui concerne le méchant, la dernière scène du film promet déjà que le prochain volet n'aura pas le même défaut...  

En savoir plus sur Max Borg

CONCOURS Gagnez un pack de goodies pour "Goldfinch"

Participer