Critique

7 Psychopathes

 
Critique par |

C'était une jolie découverte pour les cinéphiles, en voyant Bons baisers de Bruges en 2008: le cinéaste irlandais Martin McDonagh, auteur doté d'une grande maîtrise de la violence et de l'humour noir, ainsi que d'une ironie assez singulière. Pour son retour à l'écran, il s'attaque à un sujet plus prévisible, mais pas moins gratifiant pour autant: Hollywood et ses tendances les plus "folles".

7 Psychopathes n'est pas seulement le titre du nouveau film de McDonagh, c'est aussi le scénario que Martin Faraman (Colin Farrell), écrivain irlandais et alcoolique, essaye d'aboutir. Son ami Billy (Sam Rockwell), qui gagne sa vie en enlevant des chiens pour ensuite les rendre aux propriétaires, lui propose de rencontrer des vrais psychopathes pour l'inspiration. Ceci s'avère plus facile que prévu, lorsque Billy amène à la maison l'animal de compagnie de Charlie (Woody Harrelson), un gangster redoutable et assoiffé de sang...

Le vrai coup de génie du réalisateur, c'est son choix de comédiens: tous les psychopathes sont en fait joués par des acteurs qui ont, au moins une fois dans la vie, incarné des rôles similaires. C'est bien le cas de Harrelson (Tueurs nés), Rockwell (La ligne verte) et Farrell (Daredevil), pour ne pas parler de Christopher Walken, Harry Dean Stanton, Tom Waits ou des guest stars Michael Pitt et Michael Stuhlbarg, impliqués dans une scène d'ouverture qui fait le point sur le mélange de cinéphilie et brutalité qui est l'enjeu du film. C'est grâce à eux que 7 Psychopathes reste un très bon divertissement, dont le charme est un petit peu réduit par des tournures scénaristiques prévisibles et des personnages féminins presque sans importance. Mons original que Bons baisers de Bruges, le nouvel opus de McDonagh contient néanmoins des petits moments incontournables: Tom Waits qui se promène avec un lapin, Christopher Walken qui remet en question son statut de psychopathe, et l'histoire "vraie" de ce qui est arrivé à Zodiac, tueur en série immortalisé au cinéma par David Fincher. C'est de la folie, et qu'est-ce qu'on s'amuse avec!

En savoir plus sur Max Borg

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc

Participer