Critique

Lincoln

 
Critique par |

CONTRE

"Je devais avoir quatre ou cinq ans lorsque j’ai vu le Lincoln Memorial pour la première fois, j’ai d’abord été effrayé par la taille de la statue sur ce fauteuil, mais à mesure que j’approchais, j’étais de plus en plus captivé par son visage. Je n’oublierai jamais cet instant, cela m’a poussé à m’interroger sur cet homme qui me surplombait, assis dans ce fauteuil" c'est par ces mots que Steven Spielberg explique le choix de réaliser un biopic sur le 16ème président des Etats-Unis d'Amérique.

Une réalisation en retenue, sobre et portée par un un choix de casting exceptionnel. Si le nom de Liam Neeson a longtemps circulé pour le rôle du président, c'est finalement un autre acteur irlandais qui lui redonnera vie. L'acteur Daniel Day-Lewis signe ici un jeu d'une finesse et d'une crédibilité intense. Pour s'émerger dans un tel personnage historique, Day-Lewis mena un travail titanesque pour jouer mais surtout comprendre l'homme avant le président.

Le reste du casting n'est point à délaisser également. De Sally Field à Tommy Lee Jones en passant par Jared Harris ou Lee Pace, tous démontrent l'étendue de leur talent. Steven Spielberg sait et aime diriger.

Mais ce Lincoln là, politiquement prenant et visuellement beau, souffre d'une longueur interminable. Tiré du livre de Doris Kearns Goodwin Team of Rivals, il se peut que le choix de Spielberg de prendre cet ouvrage comme base scénaristique soit sa principale erreur, rendant le film inaccessible à certains spectateurs.

Un long métrage qui aurait pu être parfait mais hélas ne donne pas l'occasion d'applaudir à deux mains le travail et l'entrée dans l'histoire de Monsieur Abraham Lincoln.

En savoir plus sur Minnie Equey

Dans le même sujet...

 

Lincoln

Critique par |