Critique

Sécurité rapprochée

 
Critique par |
Recruté rapidement par Hollywood après son premier film Easy Monney (inédit en Suisse), le Suédois Daniel Espinosa est de retour derrière la caméra pour mettre en valeur deux stars américaines, Denzel Washington et Ryan Reynolds, dans un thriller de bonne facture, sans réels éclats mais efficace.

Film dur, violent et crédible  (ici on souffre des coups de feux tirés), Sécurité rapprochée est un film nerveux et prenant. Les scènes d'action et de courses poursuites sont allègrement empruntées aux Jason Bourne de Paul Greengrass. La photographie et le son donnent dans un réalisme incroyable.

Pourquoi sans éclat ? Parce que le classique duo maître/élève  n'est pas une nouveauté au cinéma et que l'accumulation des "je te tire dessus, tu me tires dessus" agrémenté d'un final qui n'est pas à la hauteur du reste du métrage, plombe ce qui aurait pu être le parfait thriller. Malgré tout, Sécurité rapprochée se laisse apprécier avec plaisir. Un jeu du chat et de la souris tendu, agrémenté par des acteurs de très bonne facture, que l'on peut difficilement oublier en sortant du cinéma.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey