Critique

Poupoupidou

 
Critique par |
Après, le très réussi Simon Werner à disparu, le cinéma français nous propose, en l'espace de six mois, un autre film flirtant habilement avec une ambiance que l'on peut comparer un peu a Twin Peaks. Auteur de romans de gare à succès aux titres évocateurs comme Les Fleurs du mâle, David Rousseau (Jean-Paul Rouve) se rend à Mouthe dans le Jura pour hériter d'une tante qui lui a léguer son chien mort et empaillé. Il assiste à la lever de corps d'une jeune fille de la région, considérée comme une star et décide de prolonger son séjour dans cette petite ville, réputée pour être la plus froide de France, en pensant que cette affaire lui fournira la matière de son prochain livre.Commence alors une enquête qui implique tout le village qui se tait sciemment. On suit avec beaucoup d'intérêt les pérégrination de David qui devient vite le grain de sable dans le rouage de cette paisible bourgade, du moins en apparence. Le réalisateur Gérald Hustache-Mathieu, dont Poupoupidou est le deuxième long métrage, opte astucieusement pour une construction d'un récit qui fait le parallèle entre les investigations de David et le passé de sa future héroïne. C'est grâce a ses flashes back que l'on découvre le fonctionnement de cette région qui vit en autarcie et garde jalousement ses secrets.A côté de Jean-Paul Rouve, parfait un écrivain parisien dont le cynisme contraste avec la rudesse des lieu, et de Sophie Quinton qui donne toute sa fraicheur à cette starlette locale, on trouve des seconds rôles savoureux comme l'excellent Olivier Rabourdin (Cœur animal et Des hommes et des dieux) en commissaire à la fois débonnaire et taciturne, Guillaume Gouix en brigadier qui sera le seul à aider David par humanisme et par intérêt personnel, et Clara Ponsot en réceptionniste punkette.Poupoupidou possède une aura particulière qui ne se contente pas d'imiter ce qui a déjà été fait dans le genre, mais apporte un vent de fraicheur et une touche très personnelle des mieux venus.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un pack de goodies pour "Goldfinch"

Participer