Critique

Ondine

 
Critique par |
Le réalisateur de La Compagnie des loups, Entretien avec un vampire et In Dreams revient au cinéma fantastique avec un conte plein d'émotion. Dans ce film très touchant, Jordan utilise à juste escient tous les ressorts de ce genre littéraire immémorial et indémodable tout en gardant les pieds sur terre, car sous les couleurs d'un conte pur et dur, il nous narre une histoire totalement ancrée dans la réalité. Son héros est un alcoolique en voie de guérison, séparé d'une femme, qui elle est toujours en proie au démon de l'alcool et d'une fille malade des reins à tel point qu'elle subit hebdomadairement des séances de dialyse d'une heure et demie. Mais il ramène dans ses filets une femme et dès lors s'invente une nouvelle vie, mais là encore la réalité le rattrapera très vite.

Jordan place son dernier long métrage dans une Irlande entre la légende et la réalité sociale en mettant en scène un village de bord de mer tout droit sorti d'une image d'Epinal. La très belle photographie de Christopher Doyle rend à merveille les teintes bleues dues à l'omniprésence de l'océan et la musique de l'un des membres du groupe Sigur Rós, Kjartan Sveinsson renforce l'ambiance propre à cette île fascinante. Colin Farrell campe un personnage très touchant qui essaie de quitter ses démons en s'accrochant à une chimère venue tout droit du fonds de la mer. Dans le rôle de cet être hors norme, Alicja Bachleda nous offre une performance jouant à la fois sur sa plastique irréprochable et sa vulnérabilité à fleur de peau. Et bien sûr, Neil Jordan fait une nouvelle fois appel à son acteur fétiche Stephen Rea, à qui il confie le personnage du prêtre du village vers qui le héros se retourne régulièrement, pas par conviction, mais parce qu'il n'y a pas d'antenne des Alcooliques Anonymes dans sa région: il est comme toujours impeccable.

Ondine fait partie de ses films qui font du bien loin de tout évangélisme et mièvrerie, c'est une belle histoire comme il en existe vraiment, celles qui émeuvent par leur justesse et leur poésie.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc

Participer