Actualité & Articles

FIFF 2017: Billet d'humeur

Rédigé par |

La 31e édition du FIFF vient de s’achever et il est l’heure d’en faire le bilan. La programmation riche et variée était à la hauteur du rendez-vous, accordant autant de place au cinéma d’antan qu’il est grand temps de (re)découvrir qu’à celui d’aujourd’hui, voire de demain. Mais tout n’est pas rose et certains spectateurs ne mériteraient pas de pouvoir bénéficier d’une manifestation aussi prestigieuse par leurs comportements d’enfants pourris gâtés.

FIFF 2017: "Sadako vs. Kayako" de Koji Shiraishi

Rédigé par |

Qu’arrive-t-il quand un poisson d’avril devient un vrai film? On obtient un crossover intéressant sur le plan conceptuel mais creux au niveau de l’exécution. Trop plat pour faire vraiment peur et pas suffisamment drôle pour une réflexion post-moderne sur le cinéma d’épouvante japonais.

Grave de Julia Ducournau

Rédigé par |

Coup d’essai, coup de maître. Avec son premier long-métrage, la réalisatrice Julia Ducournau entre dans la cour des grands, auréolée bien avant la sortie du film d’une réputation plus que flatteuse glanée au fil des festivals dans lesquels Grave a été projeté, et bien souvent primé. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réputation est loin, très loin, d’être galvaudée.

Trading Paradise: Interview audio de Daniel Schweizer

Rédigé par |

Nous avons eu la chance de rencontrer Daniel Schweizer à l'occasion de la sortie de son film "Trading Paradise". Le réalisateur suisse enquête sur l'implication de son pays dans le très lucratif marché des matières premières. Il nous explique comment une nation nantie accueille à bras ouverts les multinationales qui font du profit en exploitant la nature et les humains de territoires dits en développement.

Berlinale 2017: "The Other Side of Hope" d'Aki Kaurismäki

Rédigé par |

Le réalisateur finlandais rentre chez lui après l’aventure française du Havre, en abordant encore une fois les sujets que l’on connaît bien dans sa filmographie. C’est reconnaissable et éblouissant, avec une charge émotionnelle en plus due à l’intégration de thèmes d’actualité dans le monde du cinéaste.