Actualité & Articles
Films suisses en VOD

Documentaires suisses en VOD

Rédigé par |

Revoir des classiques, compléter sa culture cinématographique.

De Loulou aux Italiens des années 60 en passant par les films de Jean-Stéphane Bron, louez votre premier film gratuitement. Voici notre sélection de films suisses disponibles en VOD.

Loulou de Nathan Hofstetter (2019)

Documentaire. Nathan est diagnostiqué schizophrène paranoïde. Maintenant il va mieux, avant il allait beaucoup moins bien. Il se filme, il filme ses proches de l’hôpital, son meilleur ami bipolaire, son père, sa mère et son amour. Grâce à eux, il commence à devenir un homme au lieu d’un fou. Pour Nathan, tout le monde est un “loulou”, à sa manière.

Madame de Stéphane Riethauser (2019)

Documentaire. Madame, c’est Caroline. Une vieille dame qui, dès les premiers clichés, vous laisse deviner que sa coiffure coquette et ses manières bourgeoises cachent plus que la force de caractère. Le film se concentre sur sa relation avec son petit-fils Stéphane Riethauser, cinéaste. Madame est un double autoportrait dans lequel la matriarche et son petit-fils homosexuel se confient mutuellement. Avec sincérité et humour, le film déconstruit en profondeur et avec un pouvoir subversif les clichés du genre et retrace une saga familiale de la société bourgeoise, dans laquelle Riethauser a grandi, avec des images d'archives fascinantes.

A l'école des philosophes de Fernand Melgar (2018)

Documentaire. Cinq petites filles et petits garçons font leurs premiers pas dans une école spécialisée de Suisse romande. Ils sont tous atteints d'un handicap mental plus ou moins profond. Accompagnés d'une équipe de pédagogues et de thérapeutes persévérants, ils vont devoir apprendre à vivre ensemble. La classe va petit à petit prendre forme sous nos yeux et ce qui paraissait impossible au départ va se réaliser. Les élèves vont progresser envers et contre tout, au plus grand étonnement et bonheur des parents. Avec humour et tendresse, l'aventure d'un petit groupe d'enfants pas comme les autres qui s'ouvre à la vie et au monde.

Becoming Animal d'Emma Davie et Peter Mettler (2018)

Documentaire. Collaboration inspirée entre les réalisateurs Peter Mettler (GamblingGods and LSD) et Emma Davie (I Am Breathing) et l'écologiste, géophilosophe radical David Abram (The Spell of the Sensuous), Becoming Animal est une expérience immersive. Elle nous emmène vers les confins de nos sensations, là où humains et animaux se rencontrent, là où l'on fait confiance à ses sensations pour être témoin du miracle de la nature, Becoming Animal est un impératif catégorique performatif: Mettler, Davie et Abram nous obligent à questionner notre essence même et à ce qu'habiter nos corps d'animaux peut vouloir dire.

Insulaire de Stéphane Goel (2018)

Documentaire. Parfois la Suisse n'est qu'une île... Au milieu de l'océan Pacifique, un minuscule morceau de terre, appelé Robinson Crusosé, abrite les descendants d'une colonie fondée par un aristocrate bernois. Ces insulaires isolés vivent de la pêche à la langouste et d'un peu de tourisme. Ils sont connectés au reste du monde par la télévision, internet et un navire qui vient du Chili pour les ravitailler une fois par mois. Ils aiment leur île, rude et inhospitalière et sont fiers de leurs origines et de leur culture suisse. Leur ancêtre Alfred von Rodt était un bouc émissaire de la noblesse bernoise. Epris d'aventure, il rompt avec sa famille, s'engage comme mercenaire et finit par créer un petit royaume sur cette île lointaine en 1877 sur lequel il règnera jusqu'à sa mort.

La Séparation des traces de Francis Reusser (2018)

Documentaire. Essai sur la saga d'un homme quelconque, cinéaste. De 1947 à 2017, histoire personnelle et brève histoire de l'image au travers du prisme de ses films préférés, parfois méconnus. Vie et création nouées. De la liberté de créer à la société marchande qui ruine le rêve, comme Coca-Cola dissout les os. Francis Reusser, photographe et réalisateur mythique, part à la recherche de son passé. Parcourant les rues d'Evian, les montagnes alpines et les images de ses films préférés, Reusser construit un carnet de voyage à travers sa mémoire cinématographique. Une topographie sentimentale inclassable et émouvante, pleine de nostalgie mais aussi de bonne humeur. Un chant de résistance.

Sisters de Peter Entell (2018)

Documentaire. Une histoire d’abandon et de découverte, de silence et de partage. Un jour, Shelly, six ans, suit sa camarade de classe Sian chez elle après l'école. Elles grandissent comme des sœurs. Trente ans plus tard, Shelly découvre qu’elle a une sœur biologique nommée Linda. Une histoire d’adoption et d’amitié à la fois intimiste et prenante; trois femmes dont la vie a été profondément modifiée par un événement survenu le 25 juin 1954. 

Bezness as Usual d'Alex Pitstra (2016)

Documentaire. Après Die Welt (2013), une fiction sur les retrouvailles paternelles, Alex Pitstra poursuit son exploration de l’identité familiale. Il découvre que ses parents se sont rencontrés en Tunisie dans les années 70, début du tourisme de masse. De jeunes hommes tunisiens, issus de familles modestes, séduisaient des femmes européennes dans les hôtels et sur les plages: le "bezness" du titre. Il met en scène la découverte de ses parentés (une demi-sœur en Suisse, un cousin en Suède) et fait intervenir son père Mohsen, toujours plein du charme qui a séduit sa mère, aussi présente dans le film. L’appartenance religieuse, l’inégalité financière, le passé en dents de scie de Mohsen ont voué à l’échec cette histoire d’amour improbable. Au-delà de l’histoire personnelle, Alex Pitstra sonde avec finesse et sensibilité les conditions des enfants nés de parents de cultures mixtes.

Iranien de Mehran Tamadon (2014)

Documentaire. Iranien athée, le réalisateur Mehran Tamadon a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question: comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée?   

Sleepless in New York de Christian Frei (2014)

Documentaire. Paralysant, angoissant et écrasant… Souvent tourné en dérision et minimisé comme un simple émoi de l’adolescence, le chagrin d’amour est au cœur de ce film documentaire. Epaulé par son cameraman, le réalisateur plonge dans les nuits exaltées de malheureux fraîchement éconduits. Des nuits empreintes de douleur et de larmes, mais aussi de veille et de créativité. L’anthropologue Helen Fisher explore les processus étonnants et complexes qui se jouent dans le cerveau des amoureux délaissés. La nature a-t-elle exagéré? Le film prospecte le difficile chemin qui mène d’une attitude obsessive et autodestructrice à un nouveau moi. 

Hiver nomade de Manuel von Stürler (2012)

Documentaire. Carole et Pascal partent pour leur transhumance hivernale avec trois ânes, quatre chiens et un millier de moutons. Trois mois à braver le froid et la neige. Pour la nuit, une bâche et des peaux de mouton comme seul abri. Entre villas, voies ferrées et zones industrielles, ils traversent des terres en pleine métamorphose, tout en rencontrant leurs amis paysans ainsi que les nouveaux résidents: ces «pendulaires» des campagnes qui s’urbanisent. Un film d’aventure au cœur de notre monde contemporain qui nous renvoie à nos racines et nous interroge sur la société d’aujourd’hui.

Cleveland Versus Wall Street de Jean-Stéphane Bron (2010)

Documentaire. Le 11 janvier 2008, Josh Cohen et ses associés, avocats de la ville de Cleveland, assignent en justice les 21 banques qu’ils jugent responsables des saisies immobilières qui dévastent leur ville. Mais les banques de Wall Street qu’ils attaquent s’opposent par tous les moyens à l’ouverture d’une procédure.
Cleveland vs Wall Street raconte l’histoire d’un procès qui aurait dû avoir lieu. Un procès de cinéma, dont l’histoire, les protagonistes et leurs témoignages sont bien réels.

Romans d'ados 2002-2008
1. La Fin de l'innocence
de Béatrice Bakhti (2010)

Documentaire. L’odyssée de l’adolescence: sept ans au coeur de la vie de sept jeunes. Premier épisode: rires, pleurs, colères, doutes et révoltes de ces ados de douze ans.

Romans d'ados 2002-2008
2. La Crise
de Béatrice Bakhti (2010)

Documentaire. L’odyssée de l’adolescence: sept ans au coeur de la vie de sept jeunes. Deuxième épisode: flirts, sorties, alcool et drogues quand on a 14 ans.

Romans d'ados 2002-2008
3. Les Illusions perdues
de Béatrice Bakhti (2010)

Documentaire. L’odyssée de l’adolescence: sept ans au coeur de la vie de sept jeunes. Troisième épisode: explosions dans la tête et le corps des ados, expériences sexuelles, recherche d’emploi.

Romans d'ados 2002-2008
4. Adultes mais pas trop...
de Béatrice Bakhti (2010)

Documentaire. L’odyssée de l’adolescence: sept ans au coeur de la vie de sept jeunes. Quatrième épisode: bientôt majeurs, ils reviennent sur les années 

The Sound of Insects: Record of a Mummy de Peter Liechti (2009)

Documentaire. Au cœur de l'hiver, le chasseur S. trouve dans un coin perdu de forêt la momie d'un homme âgé d'une quarantaine d'années. Grâce aux indications minutieuses du mort, on apprend que l'homme s'est suicidé l'été précédent en se laissant mourir de faim. Une approche très personnelle sur un texte de fiction, lui-même basé sur des faits réels. Un manifeste cinématographique en faveur de la vie suscité par un renoncement radical à exister.

No More Smoke Signals de Fanny Bräuning (2008)

Documentaire. 

Une station de radio, isolée sur une petite colline, un peu perdue dans l'immensité du paysage grandiose du Dakota du Sud. Kili Radio - Voice of the Lakota Nation". La simple maison de bois est le point de départ de rencontres, de grandes et de petites histoires. Il y a Roxanne Two Bulls, qui veut prendre un nouveau départ sur la terre de ses aïeux, le jeune DJ Derrick, qui découvre son don pour la musique. Il y a Bruce, l'avocat blanc, qui tente depuis trente ans d'obtenir la libération d'un combattant pour la liberté indien. Et voilà qu'apparaît soudain l'ancien activiste du AIM John Trudell qui a fait carrière à Hollywood en tant que musicien.

Heimatklänge de Stefan Schwietert (2007)

Documentaire. Qu’est-ce qu’un cri de bébé a de commun avec l’écho provoqué par un jodleur dans les montagnes, la voix de tête d’un nomade tuvin avec la prestation scénique d’un artiste vocal? Réponse: la voix, justement.

Hans im Glück de Peter Liechti (2003)

Documentaire. L’histoire d’un individu qui veut en finir une fois pour toutes avec la cigarette. Un road-movie pour piétons et un portrait de la Suisse. 

Mais im Bundeshuus: le génie helvétique de Jean-Stéphane Bron (2003)

Documentaire. Une commission parlementaire élabore une loi sur le génie génétique. L’équipe du film interroge les parlementaires à la sortie de leurs réunions à huis clos. Dans un film à suspense plein d’humour, Jean-Stéphane Bron nous montre les manœuvres qui caractérisent le système politique suisse.

 Gambling, Gods and LSD de Peter Mettler (2002)

Documentaire. Le voyage visionnaire d’un cinéaste intuitif devient un vrai trip. Rencontres, visions intérieures et musiques se transforment en une expérience d’extension de la conscience.

Connu de nos services de Jean-Stéphane Bron (1997)

Documentaire. Un ex-militant d’extrême-gauche et un policier lausannois lisent des extraits de fiches et se souviennent de Mai 68 en Suisse romande.

Signers Koffer - Unterwegs mit Roman Signer de Peter Liechti (1995)

Documentaire. Un périple à travers l'Europe, conçu comme une quête de grande envergure pour trouver la vitesse de voyage idéale. L'artiste Roman Signer balise les lieux visités à l'aide de son art performatif, qui séduit par son humour sous-jacent.

Eine Andere Geschichte de Tula Roy (1994)

Documentaire. Vers de nouveaux horizons: un documentaire sur les femmes qui font de la politique en Suisse, de 1910 à 1991.

Babylon 2 de Samir (1993)

Documentaire. Le premier film qui parle des émigrants de la deuxième génération: un hockeyeur turc raconte pourquoi il a seulement pu tomber amoureux d'une Italienne en Suisse. Une jeune Italienne raconte pourquoi elle préfère rapper en anglais. Un chanteur Hip Hop aux racines espagnoles demande ses droits politiques et le réalisateur se souvient comment il s'est fait attaquer pour être juif malgré son origine arabe. 
Une réflexion sur le développement d'une nouvelle culture urbaine en Suisse à travers les «secondos» et à l'aide des médias électroniques.

Ur-Musig de Cyrill Schläpfer (1993)

Documentaire. Ur-Musig (musique primitive) dévoile le lien intime qui rattache les habitants à leur musique. Recherchant les origines de la musique populaire instrumentale et vocale, le film trouve celles-ci dans les bruits produits par le milieu, les sonnailles des vaches ainsi que les cris du berger pour guider l'animal.

Dani, Michi, Renato & Max de Richard Dindo (1987)

Documentaire. Dans les années 1980, quatre jeunes se battent pour la création d’un centre autonome de jeunesse à Zurich et sont victimes de violences policières.

Max Haufler "Der Stumme" de Richard Dindo (1983)

Documentaire. Max Haufler, acteur et réalisateur suisse se bat pour réaliser son rêve, mais celui-ci a fini par le briser.

Züri brännt de Thomas Krempke (1981)

Documentaire. Film culte sur les émeutes des jeunes de Zurich en 1980. Batailles de rue, manifestants nus, musique punk, autonomie vécue: le mouvement de la jeunesse zurichoise exigeait la vie, l’espace, l’argent, tout et tout de suite!

Behinderte Liebe de Marlies Graf Dätwyler (1979)

Documentaire. Des personnes avec ou sans handicap parlent d’amour, de sexualité et des moyens de rompre leur isolement social.

Geschichte der Nacht de Clemens Klopfenstein (1979)

Documentaire. Voyage inhabituel à travers l’Europe. Une tournée nocturne des métropoles, de Rome à Helsinki en passant par Istanbul. 

Kleine Freiheit de Hans-Ulrich Schlumpf (1978)

Documentaire. Les jardiniers du dimanche d’une banlieue de Zurich sont chassés de leurs lopins de terre par une nouvelle construction et mettent le feu à leurs cabanes, construites avec amour, pour protester contre les autorités.

Die Erschiessung des Landesverräters Ernst S. de Richard Dindo (1976)

Documentaire. Le soldat Ernst S. est l’un des dix-sept «traîtres à la patrie» à avoir été fusillés par l’armée suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Cerchiamo per subito operai, offriamo... de Villi Hermann (1974)

Documentaire. Les travailleurs italiens en Suisse sont dans une situation difficile: documentaire des années 1970 sur la vie de part et d’autre de la frontière.

Wer einmal lügt oder Victor und die Erziehung de June Kovach (1974)

Documentaire. Viktor est ballotté d’un foyer à l’autre et doit se soumettre à des mesures éducatives prescrites par les autorités administratives.

Wir Bergler in den Bergen sind eigentlich nicht schuld,
dass wir da sind
de Fredi M. Murer (1974)

Documentaire ethnographique sur la tradition, l’industrialisation et les changements profonds en cours dans le canton d’Uri.

Siamo italiani de Rob Gnan (1964)

Documentaire. Ce film de 1964 marque la naissance du nouveau cinéma suisse. C’est la première fois qu’un réalisateur s’empare d’un tel sujet: les travailleurs italiens immigrés qui étaient perçus comme un «problème».