Actualité & Articles

Cannes 2018: Mon Top 10 et palmarès personnel

Rédigé par |

Le Festival de Cannes touche à sa fin, l’heure des bilans est presque là. Comme l’année dernière, je partage donc mes dix films préférés, toutes sections confondues, ainsi que mon palmarès personnel. Celui-ci est un exercice un peu spécial cette année, puisqu’à l’heure où j’écris ces lignes je n’ai pas vu six films de la compétition: YomeddineEn guerreLes filles du soleilAyka,  Asako I & II et Plaire, aimer et courir vite

 

Top 10

The House that Jack Built de Lars von Trier (Hors Compétition)

Mandy de Panos Cosmatos (Quinzaine des Réalisateurs)

Le livre d’images de Jean-Luc Godard (Compétition)

Dogman de Matteo Garrone (Compétition)

Girl de Lukas Dhont (Un Certain Regard)

Chris the Swiss d’Anja Kofmel (Semaine de la Critique)

Ash Is Purest White de Jia Zhang-ke (Compétition)

Under the Silver Lake de David Robert Mitchell (Compétition)

Fahrenheit 451 de Ramin Bahrani (Séances de minuit)

Lazzaro felice d’Alice Rohrwacher (Compétition)

 

Palmarès personnel 

 

Palme d’Or: Le livre d’images

Grand Prix: Under the Silver Lake

Mise en scène: Nuri Bilge Ceylan (Le poirier sauvage

Interprétation masculine: Marcello Fonte (Dogman)

Interprétation féminine: Tao Zhao (Ash Is Purest White)

Scénario: BlacKkKlansman

Prix du jury: Lazzaro felice