Actualité & Articles
Cannes 2016: Toute la couverture

Cannes 2016: Valérie Donzelli, Naomi Kawase et Laurent Lafitte

Rédigé par |

Laurent Lafitte a été choisi pour officier comme maître de cérémonie cette année, Naomi Kawase est présidente du jury de la Cinéfondation et Valérie Donzelli préside le jury de la Semaine de la Critique. 

La Semaine de la critique est une section parallèle au Festival de Cannes que l'actrice et réalisatrice Valérie Donzelli connaît pour y avoir présenté en ouverture La Guerre est déclarée, il y a cinq ans. En 2015, elle revient sur la croisette mais en compétition avec Marguerite et Julien, qui n’a guère convaincu. Valérie Donzelli succède à Ronit Elkabetz décédée récemment. 

A ses côtés figurent cinq cinéastes, tous révélés au cours des dernières années: Alice Winocour, découverte à la Semaine de la Critique avec Augustine en 2011, Nadav Lapid sélectionné en 2014 pour son Institutrice, David Robert Mitchell qui avait ébranlé les festivaliers avec It Follows et Santiago Mitre, lauréat du Grand Prix Nespresso en 2015 pour Paulina.

Quant à la Cinéfondation, Naomi Kawase en préside le jury car la réalisatrice japonaise entretient une intense relation avec  le Festival de Cannes. En 1997, à peine âgée de 27 ans, elle reçoit la Caméra d'Or pour Suzaku. Elle est ensuite sélectionnée quatre fois, toujours en compétition officielle, dont un Grand Prix (La Forêt de Mogari en 2007) et Un Carrosse d'Or

Membre du jury en 2013 aux côtés de Steven Spielberg, la cinéaste succède à la présidence de la Cinéfondation après Martin Scorsese, Hou Hsiao-Hsien, Jane Campion, les frères Dardenne, Abbas Kiarostami. 

En apprenant la nouvelle, Naomi Kawase a déclaré: «Les films enrichissent la vie, leurs univers ouvrent des perspectives. Voilà un peu plus de 100 ans que le cinéma existe et son potentiel ne cesse de grandir. C’est un média exceptionnel pour incarner la diversité culturelle du monde et chaque histoire est une vie parallèle qui enchante le public» avant d'ajouter, au sujet des courts métrages: «C’est un exercice particulièrement difficile car comment transmettre une histoire en si peu de temps? Parallèlement, ils offrent une myriade de possibilités inédites. Parmi les films d’étudiants que nous verrons, il y aura la découverte de pépites, et c’est ce qui me rend impatiente de prendre part à ce jury. Cela va être une belle aventure.»

Le mercredi 11 mai, le Maître de cérémonie de la 69ème édition du Festival de Cannes, Laurent Lafitte de la Comédie française, a rempli son office lors de la cérémonie d’ouverture en distillant un humour propre à l’Hexagone qui a quelque peu fait grincer les anglophones. Le comédien, qui se retrouve à l’affiche de Elle et de Papa ou Maman 2, devra encore assurer la cérémonie de clôture qui se tiendra le dimanche 22 mai sous la présidence du réalisateur George Miller. Il succède ainsi à Lambert Wilson qui avait officié à ce poste deux ans d'affilée, en 2014 et 2015.

Dans le même sujet...

Cannes 2016: La sélection officielle

Posté par |

Entre le 11 et le 22 mai lors du 69ème Festival International du Film de Cannes, 21 cinéastes dont seulement 3 femmes concourent pour la Palme d'Or avec 20 films représentant 13 pays différents.

Cannes 2016: Ouverture "Café Society" de Woody Allen

Posté par |

Pour la soirée d’ouverture du Festival de Cannes, le nouveau film de Woody Allen représentait une valeur sure très inattendue. "Café Society" renoue avec les meilleurs films du cinéaste new-yorkais, distillant une atmosphère jazzy qui imprègne cette comédie parfaitement nostalgique.

Cannes 2016: "Mademoiselle" de Park Chan-Wook

Posté par |

Comme toute parenthèse de plaisir inavouable, on en redemande. On songe inévitablement a "L'Empire des sens", Nagisa Ōshima, sorti en 1976 et qui avait créé l’ébullition à l’époque. Quarante ans plus tard, "Mademoiselle" suscite la même effervescence et pourrait bien décrocher le Prix de la mise en scène.

Cannes 2016: "Loving" de Jeff Nichols

Posté par |

Si certains critiques ont reproché une linéarité et une platitude au film, Jeff Nichols a choisi un sujet qui a ému et provoqué quelques larmes parmi les spectateurs. Il pourrait récolter un prix d’interprétation pour ses acteurs.

Cannes 2016: "Pericle il Nero" de Stefano Mordini

Posté par |

Unique film italien en compétition à Cannes 2016 dans la section Un Certain Regard, "Pericle il Nero" de Stefano Mordini, suit les nombreuses vicissitudes que traverse Pericle, un homme de main à tout faire d’un chef maffieux. La camera de Mordini suit sa longue période de gestation pour se libérer du milieu.

CONCOURS Gagnez QUATRE places pour aller voir le film en famille

Participer