Actualité & Articles
Décès de l'acteur américain Philip Seymour Hoffman

Hommage à Philip Seymour Hoffman

Rédigé par |

L’acteur américain Philip Seymour Hoffman est décédé dimanche à l’âge de 46 ans, selon toute vraisemblance des suites d’une overdose. De ses collaborations régulières avec Paul Thomas Anderson à son apparition dans la saga Hunger Games, en passant par son Oscar pour Capote, en 2006, retour en quelques mots sur une filmographie passionnante et caméléonesque.

Né à Fairport, banlieue de Rochester, dans le nord-ouest de l'État de New York, le 23 juillet 1967, Philip Seymour Hoffman s'engage dans des cours de théâtre au lycée puis à la New York State Summer School of the Art, et obtient finalement un Bachelor of Fine Arts en expression théâtrale en 1989. Il fait ses débuts à l'écran avec le film Triple Bogey on a Par Five Hole (1991), crédité sous le nom de Phil Hoffman, mais son premier rôle important survient l'année suivante dans My New Gun.

Avec le rôle de Scotty J, dans le film Boogie Nights en 1997, l'acteur se fait connaître du grand public. Au théâtre, il reçoit deux nominations pour le Tony Award en tant que meilleur acteur en 2000 pour True West et meilleur acteur en 2003 pour Long Day's Journey Into Night. Figure incontournable du cinéma américain indépendant des années 1990. Todd Solondz dans Happiness, les frères Coen dans The Big Lebowski mais surtout Paul Thomas Anderson dans pas moins de quatre films, feront appel à sa voix grave, son physique hors norme et l’intensité qui caractérisait chacune de ses prestations.

Capote : la consécration

Souvent second rôle, toujours remarqué, Hoffman parvient enfin à se hisser au sommet de l'affiche et obtient le succès qu'il mérite lorsque son vieux copain Bennett Miller lui propose d’incarner l’écrivain Truman Capote dans le film éponyme Capote, inspiré de l’écriture du roman culte De Sang Froid. Ce rôle magnifiquement interprété lui vaut le Los Angeles Film Critics Award en 2005 l’Oscar du meilleur acteur en 2006, qui sera suivi par trois nominations pour celui du meilleur second rôle pour La Guerre selon Charlie Wilson en 2007, Doute en 2008 et The Master, en 2012. En 2009, Hoffman incarne Le Comte dans la comédie Good Morning England de Richard Curtis, où il interprète un personnage excentrique et égocentrique dans les années de radios libres qui diffusaient du rock'n'roll sur les ondes depuis des bateaux en mer. Ces radios pirates qui émettaient depuis des bateaux et des plates-formes maritimes, ancrées juste au-delà des eaux territoriales britanniques, à la fin des années 60. Ces stations de radio firent découvrir à un auditoire aussi nombreux qu'enthousiaste des groupes comme les Beatles, les Rolling Stones et les Kinks, et des chanteurs et musiciens tels que Jimmy Hendrix, Dusty Springfield, Janis Joplin et Aretha Franklin. Le gouvernement britannique fit de son mieux pour empêcher ces transmissions illégales qui arrivaient depuis la haute mer jusque dans les foyers de millions de Britanniques qui adoraient ce qu'ils entendaient. Dans cette comédie jubilatoire à valeur sociologique, Philip Seymour Hofman est aux côtés de Rhys Ifans et Bill Nighy.

D'acteur à réalisateur

En 2010, Philip Seymour Hofman passe derrière la caméra et signe son premier film en tant que réalisateur, Rendez-vous l'été prochain. Marié avec Mimi O'Donnell, Philip Seymour Hoffman laisse trois orphelins, Cooper Alexander né en mars 2003, Tallulah née en novembre 2006 et Willa née en octobre 2008. Cette triste nouvelle a ébranlé le monde du cinéma comme celui des cinéphiles et admirateurs de cet acteur caméléon et emblématique d'un cinéma anglophone indépendant. Les messages, emplis de tristesse et d'émotion, lui rendant hommage se multiplient sur la toile.

CONCOURS Les Gardiens de la Galaxie 2 gagnez un Bluray ou un DVD

Participer

CONCOURS Découvrez et gagnez un Bluray ou un DVD de The Birth Of A Nation

Participer